République des Canuts

Canuts

Les Canuts

Les Canuts

Notre action

Ce n’est pas parce que l’on s’appelle République des Canuts et que l’on a une vigne, que l’on n’est pashttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif sensible à tout ce qui se passe autour de la soie. Dans la mesure du possible, on est à l’écoute et on essayehttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif d’être aussi actif que possible pour la soie d’hier, d’aujourd’hui et de demain.http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif

Dans notre nom, il y a aussi « Canut ». On est attaché à la vie canuse et on s’efforce de maintenir vivante la soie à la Croix-Rousse.

Chaque fois qu’il y a quelque chose autour du patrimoine croix-roussien, on est là ! On essaye d’apporter notrehttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  pierre à l’édifice, nos actions sont sincères.http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif

En 1997, nous avons rendu hommage aux anciens des métiers de la soie en réunissant les canuts autour d’unhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  repas. C’est la seule fois où cela s’est fait.

En 2004, on a célébré le 170e anniversaire de la Révolte des Canuts. Ce fut l’occasion d’une messe àhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif l’église Saint-Denis. Et même si cette action a été critiquée, n’oublions pas que les deux premières victimes dehttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif canuts ont reçu les obsèques religieuses et solennelles du curé de Saint-Denis. Parhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  rapport aux émeutes de 1831, cela se passe en novembre. Le 8 décembre comme lehttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  souligne Marceline Desbordes-Valmore, tous les canuts sont à Fourvière. On ne peuthttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  donc pas affirmer comme certains le disent que « les canuts ne vont pas à l’église ».http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif

On était présent chez le père Mathelon, chez Madame Letourneau. On a œuvréhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  pour les interviews des centenaires qui étaient des ouvriers canuts.http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif

On a répondu présent à des actions pour la Maison des Canuts, pour le groshttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  caillou, pour Pierre Dupont avec une exposition. On peut noter notre présence auhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  Novembre des Canuts.

On a réhabilité Marceline Desbordes-Valmore, car elle n’avait jamais étéhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  honorée.

La plupart de nos Prix Canut s’organise autour de gens que les canuts eux-mêmeshttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  auraient honorés.

http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif Nos adhérents sont fiers de faire partie de la République des Canuts car ils participent auhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  maintien de l’esprit croix-roussien et à la tradition du travail de la soie. Ils sont attachéshttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  aux canuts.

Dans une interview pour Lyon-Citoyen, Gérard Truchet avait résumé notre action en ces termes :

«Nous veillons à la préservation de l’esprit croix-roussien de village et au maintien du parler lyonnais sanshttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif prosélytisme ni militantisme. A travers de multiples manifestations, l’accueil de nouveaux arrivants, noushttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif faisons vivre la tradition avec la complicité de tout un cuchon de bons gones. »http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  

Un essai de définition

Deux définitions complémentaires peuvent aider à définir le mot de Canut.http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif

Sur Wikipédia, on peut lire :http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  

Les canuts étaient les ouvriers tisserands de la soie sur les machines à tisser. Ils se trouvaient principalementhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon (France) au XIXe siècle. Même s'il s'agit d'une appellationhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  typiquement lyonnaise, on parle de canuts jusqu'à L'Arbresle.http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif

Les canuts, surtout par leurs révoltes, vont influencer les grands mouvements de pensée sociale du XIXehttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  siècle, des saint-simoniens à Karl Marx, en passant par Fourier ou Proudhon.http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif

Mais il faut noter que les Canuts ne sont pas des « ouvriers tisserands » mais des ouvriers tisseurs.http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif

La rubrique « points d’actu ! » de la Bibliothèque Municipale de Lyon, définit les canuts ainsi :

  • Le terme de canut apparaît, semble-t-il, pour la première fois, en 1805, et est usité uniquement à la Croix-http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif Rousse. Le canut est un maître artisan tisserand travaillant manuellement à la commande et à la pièce pourhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif le fabricant-négociant. Rêvant d’être propriétaire de son logement, il l’est néanmoins de son outil de travail,http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  les métiers à bras. Il peut en posséder de 2 à 6 selon la taille de son atelier.http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif Dépendant du fabricant, mais se trouvant au cœur de tout un réseau de techniciens de la soie, le canut esthttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  considéré comme un supérieur hiérarchique. En effet il possède toute une main d’œuvre nécessaire auhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  fonctionnement de ses métiers et travaille entouré de compagnons ou apprentis vivant dans son atelier.http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif

Cela permet de repositionner cet ouvrier en soie à sa juste place, car on peut trop souvent lire une utilisationhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  péjorative du terme de canut. Il faut bannir cette image qui est fausse et lui redonner toute la place qui lui revient !

Des lieux de mémoire

Voici un itinéraire autour de lieux symboliques et artistiques de ces personnes qui ont marqué l’Histoire de Lyon.http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  Commençons tout d’abord par une des voies principales du quartier de la Croix-Rousse à Lyon, qui est le Boulevardhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  de la Croix-Rousse. C’est sur ce Boulevard, que la mairie du 4ème arrondissement de Lyon est située. Sur sahttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  façade, on peut remarquer deux plaques commémorant la révolte des Canuts.

Si l’on pénètre dans la Mairie se dresse un métier à tisser.http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif

Depuis 2015, la statue « Le chant deshttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  canuts » se trouve place des Tapis. Elle sehttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  trouvait auparavant dans le square Dejean,http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  juste à côté de la Mairie.http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  Cette statue est une œuvre de Georgeshttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  Salendre, José Da Fonseca et Hamelin quihttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  représente deux amoureux chantant lahttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  chanson d’Aristide Bruant, qui a été crééehttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  lors de l’exposition universelle, internationalehttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  et coloniale de Lyon en 1894.

En remontant vers le Gros Caillou, on ne peut pas manquer la place de la Croix-Rousse et la statue Jacquard quihttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  symbolise toute l’œuvre “moderne” du tissage de la soierie

Ensuite, si l’on descend par les pentes en direction des Terreaux, on ne peut manquer dehttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  trabouler. Il ne faut pas manquer la Cour des Voraces qui dévoile un superbe escalier àhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  volées libres et est un exemple typique de l’architecture canuse.

Il ne faut pas oublier tant que l’on est sur le plateau, d’aller àhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  l’église Saint-Denis de la Croix-Rousse, qui se trouve au 4 de lahttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  rue Hénon, pour admirer la bannière de la Corporation deshttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  Tisseurs Lyonnais.

Une bibliographie

Quelques références bibliographiques qui s’imposent pour plus approfondir leur vie.http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  

•La révolte des canuts : histoire des insurrections de Lyon en 1831 et 1834http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif - Jean-Baptiste MONFALCONhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif

•Les révoltes des canuts : 1831-1834http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif - Fernand RUDE

Un chant : la marche des canuts

Les paroles sont de Girier et Chavat et la musique d’Hermand Brun (sur un air populaire lyonnais).http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif

1er couplet                                                                            Refrain

D’humeur toujours joyeuse,                                                     Voilà les p’tits canut

J’suis un tisseur de Lyon ;http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif                                                      Qui se la coulent douce,http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif

Ma femme est dévideuse                                                     D’Saint Just à la Croix Rousse

Tout près du Gourguillonhttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif                                                       Partout ils sont connushttp://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  

Des canuts d’la Montée,http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif                                                        Et bistanclaque pan !http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif  

C’est moi le plus malin ;http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif                                                         La navette et l’battant !http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif

J’demeure aux Pierr’s plantées                                             R’gardez comme ils sont ch’nus,http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif

Numéro cent moins n’in !http://republiquedescanuts.free.fr/index_htm_files/0.gif                                                      Voilà les p’tits canuts.

Ecoutez la marche des canuts chantée par Gérard Truchet

Ajouter un commentaire